Interview de Célyne Durand pour le journal Aujourd’hui / Le Parisien du jour.

Hier soir, à l’heure où TF1 montrait son départ prématuré de « la Ferme Célébrités en Afrique», Célyne Durand était déjà à Paris, enchaînant les interviews téléphoniques… entre deux coups d’oeil à son téléviseur.


Vous allez mieux ?

Oui ! J’ai eu une allergie généralisée après une piqûre de tique, je ne dormais plus… J’avais des boutons sur tout le corps, mais on ne les voit pas à l’antenne ! Et comme j’ai annoncé mon départ avec le sourire, on a l’impression que je ne vais pas si mal. Même mes proches me l’ont dit !

Pour la production, cette allergie ne nécessitait pas de rapatriement sanitaire…

Ils ont compris que sans être à l’article de la mort, je ne pouvais plus continuer. J’étais affaiblie par les tensions dans le groupe. Quand vous êtes dans une ambiance où les gens s’engueulent non-stop, vous avez toujours le choix de partir. Sauf dans « la Ferme ». J’avais l’impression d’être en prison.

TF 1 évoque aussi le manque de votre compagnon…

C’est faux. Je n’ai jamais mis ça en avant. Ce n’est pas mon style.

Qu’allez-vous faire ces prochaines semaines ?

En plus de continuer à aider mon association, j’ai des castings à passer et deux sollicitations pour des téléfilms. Mais pas encore de TF1. Je pense qu’il est trop tôt et qu’ils doivent trépigner d’impatience à l’idée de me proposer leur prochain feuilleton estival. Je pense que j’accepterai ! » (Rires)